Faire construire en région PACA : une bonne idée ?

La douceur de vivre dans la région PACA donne envie d’y rester longtemps. Si cette région est surtout desservie pendant les périodes de vacances, certains particuliers, tombés sous son charme, ont choisi d’y rester. Mais entre louer un bien et avoir sa propre résidence, le deuxième choix est clairement le meilleur surtout si on a les moyens. Est-ce vraiment intéressant de construire en région PACA ou serait-il opportun d’acheter une maison et de la rénover ? Ce billet vous propose une petite étude de ces questions.

La construction d’un logement : le prix du terrain et autres charges

Que vous soyez en région PACA ou dans un autre recoin de la France, le prix de terrain est toujours assez conséquent. Pour une parcelle de 1000 m2, vous devez toujours débourser des centaines de milliers d’euros. Pour le PACA en particulier, cela dépend des départements. Bien entendu, le terrain à bâtir est plus cher en bord de mer que sur le plateau. Néanmoins, la tendance générale montre que le terrain à PACA n’est pas à la portée de tous les ménages.

Un terrain nu de 500 m2 est évalué à plus de 250 000 € en Bouche-de-Rhône, le département réputé le moins cher de PACA. Imaginez donc le prix du terrain à bâtir dans les Alpes Maritimes. Et avec cette base fixe, comptez encore le coût des matériaux et des travaux. Vous devez encore payer les honoraires de l’architecte, ainsi que des artisans et des ouvriers de chantier.

Le prix du terrain aux Alpes-Maritimes est exorbitant

Il est tout simplement impossible de construire dans les Alpes-Maritimes quand on a une enveloppe réduite. À Saint-Tropez, à Fréjus et à Sainte-Maxime le prix moyen d’un 500m2 est estimé à 400 000 €. Pourtant si vous songez à acheter une ancienne propriété, le coût d’acquisition est largement abordable. En effet, une maison des années 1990 bâtie sur un lotissement de 500m2 coûte environ 200 000 € dans une ville comme Avignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *